2 In Coups de coeur/ Paris

Paris, mon ex toxique.

Paris. Paris je t’aime-hais.
Paris, c’est un peu comme le mec le plus beau du lycée qui devient ton amour de jeunesse, mais qui t’étouffe quand tu grandis.

Tu vois ce beau brun à la barbe de 3 jours que tout le monde regarde d’un air d’envie ? C’est Paris. Au début, il ne t’attire pas forcément, et puis avec le temps, à force d’en entendre parler et de voir toutes tes copines flasher sur lui, tu te dis qu’il n’est pas si mal que ça. Petit à petit, il devient même très beau, et tu t’imagines déjà te balader à son bras la tour Effel en toile de fond.
Et puis voilà qu’un jour, vous êtes ensemble. C’était il y a 5 ans quand j’ai quitté mon Maroc natal pour venir m’installer dans la capitale.

La première année est belle. Il t’apprend la liberté et la vie « à la parisienne ». Mais vite tu déchantes. Après la poudre aux yeux des premières heures, vient la vie normale. La routine, la monotonie s’installent, et en plus, il ne fait pas beau. Tu te rends compte que tu ne rigoles plus à ses cotés, que tu es pressée et ne profite plus des petits plaisirs de la vie. Il te parle mal et t’étouffe.

Alors tu ressens ce besoin de le quitter, au plus vite. C’est ce que j’ai fais il y a 2 ans en allant vivre dans le Sud, et en allant faire un petit tour de l’autre coté de l’Atlantique. Et là tu revis. Tu souris, la vie est douce, lente et agréable.

Mais voilà, il est toxique. Il fait parti de toi et tu repenseras toujours à lui avec tendresse. Et après en avoir connu d’autres, des exotiques, des plus jeunes, des différents, tu retombes inévitablement dans les bras de Paris.

C’est ce que j’ai fait il y a 8 mois. Je suis revenue m’installer dans la capitale pour mon stage, j’ai retrouvé la famille et les amis que j’avais laissé là pendant 2 ans.
Les 6 premiers mois sont beaux. Vous retrouvez vos habitudes, il n’y a plus la phase d’incertitude du début. Vous évoluez plus vite, vous savez vous appréhender.
Mais très (très) vite, tu te rappelles pourquoi tu l’as quitté. Tu as changé, mais pas lui, tu aspires à d’autres choses qu’il ne peut pas t’offrir. Pourtant tu le savais, tu étais prévenu, tu le connais par coeur, mais tu as voulu retenter, lui donner une seconde chance. Mais non, ce que tu veux c’est une vie douce, c’est prendre le temps d’apprécier les petits plaisirs du quotidien, c’est pas de stress et des gens agréables, ce qu’il ne peut pas t’offrir.
C’est ton premier amour, qui t’as aidé à grandir et t’as fait découvrir la liberté. Mais tu l’as quitté et tu te souviens maintenant pourquoi. Et tu n’as qu’une envie, le quitter au plus vite, encore, Paris.

Rendez-vous sur Hellocoton !

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply
    ThatsMee Ayelee
    mars 29, 2015 at 4:45

    Jolie métaphore…
    Je te comprends, j'ai vécu dans le Sud, en Australie et je suis de nouveau à Paris. Mais on essaie de rendre la relation plus jolie chaque jour. Et c'est ça qui est agréable aussi 🙂

    ThatsMee Ayelee
    Blog Lifestyle, Paris & ailleurs
    http://ThatsMee.fr

  • Reply
    Lina
    mai 6, 2016 at 5:58

    merci 🙂
    Partir fait du bien aussi, on voit petit à petit ce dont on a envie et ce dont on ne veut plus !

    des bisous

  • Leave a Reply